Paroles de coachs | 07 & 08 octobre


> U17

ESB / CA Bègles 1 → 2 – 1

Charlie Houssinot : « Ce match face à Bègles était un révélateur pour nous, puisque cette équipe (championne U15 DH la saison passée) était invaincue et n’avait pas encaissé de but cette saison. Les joueurs ont réalisé une très bonne première période, en mettant du rythme, ce qui nous a permis de se créer des occasions et de mener 1-0 à la mi-temps. La seconde a été plus compliquée, les adversaires haussant leur niveau de jeu, leur permettant d’égaliser. Nous parvenons finalement à inscrire le but victorieux en fin de rencontre, récompensant les joueurs de leurs efforts et de leur état d’esprit ! »

> U15-2

ES Eysines 1 / ESB 0 – 3

Benjamin Dupuy : « Nous rentrons très bien dans la rencontre, en dominant nettement la première période dans le jeu. Cependant on a été très maladroit dans le dernier geste ; on ouvre finalement le score sur penalty en milieu de première période .
En seconde période nous avons bien géré notre domination en concrétisant nos occasions.
C’est de bon augure pour la réception du leader samedi. « 

> U15-3

FC Parempuyre 1 / ESB 3 – 3

Pascal Mainguy : « Très bon comportement de la part des joueurs ! On aurait même pu l’emporter sur la fin, mais je suis satisfait du résultat qui est positif. »

> U13-2

ESB / ES Eysines 2 → 7 – 4

Jean-Victor Guilhem-Ducléon : « Après le match du week-end dernier qui avait laissé des doutes sur l’envie, la concentration et la qualité du jeu, l’équipe s’est rassurée sur ce match. Les joueurs ont montré de l’envie de gagner, du plaisir et de la concentration sur toute la rencontre. Nous avons marqué des buts bien construits après une succession de passes et nous nous sommes appuyés sur un bloc-équipe plus efficace. Une fois encore nous gagnons la jonglerie. Toute cela reste à confirmer lors de la prochaine rencontre ! »

> U13-3

FC Médoc Atlantique 2 / ESB 2 – 4

Mathieu Hernandez : « Un bon match des joueurs tant dans le comportement que sur le jeu. On a réussi à ouvrir la marque et à doubler la mise. Malgré quinze minutes de « mou », on a réussi à garder le contrôle pour l’emporter. Il reste encore du travail mais des progrès sont déjà notables et c’est encourageant pour la suite ! »