A la découverte de… David Busin, éducateur des U17-1


Bonjour David, peux-tu te présenter pour les lecteurs qui ne te connaissent pas ?
Bonjour, j’ai 47 ans, je suis marié et j’ai deux enfants.
Je suis originaire du Nord et suis arrivé en Gironde il y a onze ans.
J’ai découvert le club il y a sept ans grâce à un ami qui y jouait en vétérans.
Au niveau professionnel, je dirige un service financier d’un grand groupe Bordelais.

Quel est ton parcours footballistique ?
J’ai commencé le foot à six ans et pratiqué dans des clubs de la région Nord.
A quatorze ans j’ai été recruté par Valenciennes, club de Ligue 2, j’y suis resté jusqu’à mes dix-huit ans.
Ensuite une année dans un club de niveau R1 puis une autre en N3.
A vingt ans j’ai arrêté le foot car je n’arrivais plus à concilier les entraînements tous les soirs avec mes études.
C’est mon plus grand regret mais les études passent avant tout.

J’ai recommencé à trente-huit ans et je joue encore à l’ESB, nous avons une équipe + de 40 ans et une + de 50 ans.
Je rattrape le temps perdu.
On se retrouve le jeudi soir pour l’entraînement et le dimanche matin pour le match.

Ton premier souvenir footballistique ?
Les premières sélections, il me semble que cela s’appelait « le plan Guérin ».
Il fallait entre autre réaliser cinquante jonglages du pied droit, gauche, tête etc…
Je m’entraînais tous les jours après l’école.

Ton meilleur souvenir de foot ?
Un grand tournoi à Paris qui ne regroupait que des équipes U17 Nationaux de clubs pro.
Au défilé de présentation des équipes, on était les seuls à ne pas avoir de survêtement du club ; toutes les équipes nous ont prises de haut et on avait un peu la honte quand même !
Au bout des deux jours on gagne le tournoi et on va chercher la coupe en tong.

Ton pire souvenir ?
Un match de début de saison avec les U19 de Valenciennes, je jouais arrière droit et je fais une passe en retrait pas assez appuyée à mon gardien.
Il doit plonger dans les pieds de l’attaquant pour récupérer le ballon et se prend un tacle de l’attaquant en pleine face.
Bilan : mâchoire cassée et il a mangé du Yop pendant un mois…

Ton club préféré ?
Liverpool FC.

Ton joueur favori ?
Je vais sortir des sentiers battus, un joueur comme Mathieu Bodmer me plait beaucoup.
A trente-sept ans il joue encore en pro.
Dans ses différents clubs, Lyon, Lille, le PSG, il a joué en défense centrale, en 6, en 10, et même devant.
Bref, il sait tout faire au niveau Ligue 1, preuve que quand on a de la maîtrise technique on peut jouer partout.

Ton coach préféré ?
Guardiola, il révolutionne le foot anglais actuellement.

Ton stade favori ?
Bollaert à Lens, stade à l’anglaise avec des tribunes très verticales et proches du terrain, et quel public !

Ton match référence ?
La demi-finale de la Coupe du Monde 1982 entre la France et la RFA. J’avais 10 ans et c’est la seule fois où j’ai pleuré devant un match de foot.

Pour l’anecdote, dix ans plus tard j’ai joué avec Didier Six une saison. Il ne voulait pas tirer le penalty…Le coach l’a forcé. Il avait même retiré ses chaussures et protège-tibias !

Canal+, RMC Sports ou beIN Sports ?
Canal+.

Platini ou Maradona ?
Platini.

Zidane ou Ronaldo ?
Zidane.

Messi ou Cristiano Ronaldo ?
Ronaldo.

France 1998 ou France 2018 ?
2018 avec mes enfants.

Stade Chaban-Delmas ou Matmut Atlantique ?
Chaban-Delmas.

Ton onze de rêve ?
Buffon – Amoros, Mozer, Battiston, R. Carlos – Zidane, Kanté, Platini – Papin, Waddle, Cantona.

Merci David !