img_2279

Bonjour Sophie, peux-tu te présenter pour les lecteurs qui ne te connaissent pas ?
Je m’appelle Sophie Perrochon, j’ai 43 ans et 3 enfants. J’encadre l’équipe 2 des U11 depuis cet été. J’habite à Villenave-d’Ornon et je travaille à l’aéroport de Mérignac.

Quel est ton parcours footballistique ?
J’ai commencé le foot en Seniors, d’abord à Saint-Médard-en-Jalles puis je suis venue à l’ESB. J’y suis resté une dizaine d’années, où nous avons été championne d’Aquitaine notamment. J’ai dû arrêter en raison de tendinites chroniques au genou.
Puis je suis devenu éducatrice d’abord à Pierroton-Cestas des U6/U7 pendant une saison, avant de rejoindre le club d’Estuaire Haute-Gironde toujours sur la même catégorie, durant trois saisons.
J’ai pu passer notamment mon module U7.
Cet été, j’ai eu la présidente Liliane Delluc au téléphone pour inscrire un de mes enfants au club, et elle m’a alors parlé de la possibilité d’encadrer ici. Il y avait un besoin particulier sur les U11, alors j’ai accepté !

Ton premier souvenir footballistique ?
Oui une anecdote à propos de Jeannot Delluc lors d’un de mes premiers déplacements, où nous allions à Bergerac.
Arrivés sur place, il s’est rendu compte qu’il avait oublié les ballons à Blanquefort (rires) ! Ça m’avait marqué !

Ton meilleur souvenir ?
On avait participé aux inter-régions à Nantes. C’était un très bon souvenir, on avait joué contre de bonnes équipes !
Et puis j’ai aussi accompagné les Cadettes à Clairefontaine, où j’ai pu voir le Centre Technique National et les terrains où s’entraînent les équipes de France. Là-aussi un très bon moment.

Ton pire souvenir ?
Une défaite 1-0 en 1/4 de finale de Coupe d’Aquitaine face à Pau. C’était une défaite cruelle !

Ton club préféré ?
L’ESB !

Ton joueur favori ?
Laurent Blanc.

Ton coach préféré ?
Aimé Jacquet.

Ton stade favori ?
Jean-Pierre Delhomme bien sûr (rires) !

Messi ou Cristiano Ronaldo ?
Messi.

Zidane ou Ronaldo ?
Zidane.

Stade Chaban-Delmas ou Matmut Atlantique ?
Matmut Atlantique, pour sa qualité d’accueil.

Ton onze de rêve ?
L’équipe de France championne du monde en 1998 !

Merci Sophie !