jean_francois_raoul

L’entraîneur de l’équipe fanion nous a livré ses impressions après un mois de compétition.


Bonjour Jean-François, quel premier bilan tires-tu après un mois de compétition ?

Nous avons effectué une grosse préparation d’avant-saison, avec au programme huit matchs amicaux face notamment à des équipes hiérarchiquement supérieures (R1, CFA2). Ces matchs ont été intéressants, mais rien ne remplace la compétition !
Ainsi les joueurs et le staff avaient hâte de débuter les matchs officiels. Le groupe a fait ce qu’on attendait de lui lors des premiers tours de Coupe de France, en éliminant des équipes de divisions inférieures.

Nous n’avons débuté le championnat que tardivement (le 2 octobre face à La Brède, ndlr) puisque notre première rencontre face à Oloron a été reportée.

Entre-temps, nous avons affronté Biarritz en Coupe de France, cela nous a permis de nous étalonner en match officiel face à une formation d’un niveau supérieur (R1, ndlr).

Je suis satisfait du comportement des joueurs, qui sont réceptifs, à l’écoute, et qui travaillent bien.

Quelles sont les nouveautés de cette saison par rapport à 2015/2016 ?

Le staff qui m’entoure a été renouvelé, suite à l’arrêt de mon ancien adjoint Raymond Solé.
Denis Gouzou, Jean-Christophe Julien et Philippe Zortea m’accompagnent cette saison.
Denis est présent sur les séances quand ses disponibilités lui permettent et réalise l’échauffement du gardien de but le jour du match.
Jean-Christophe prend en charge l’échauffement collectif d’avant-match, et note les statistiques durant la rencontre.
Enfin, Philippe gère tout le domaine administratif et logistique, et prête main-forte à Jean-Christophe sur les statistiques également.
Le rôle de chacun est bien défini, ce sont des personnes fiables et exigeantes envers elles-mêmes, ce qui nous permet de bien travailler.

Côté joueurs, nous avons connu deux départs : Ludovic Gros (Bergerac) et Imad Balouti (Eysines) pour cinq arrivées : Outmane Khalfaoui, Benoît Perez et Mounir El Ouari (Castelnau), Emeric Le Saec (Lège Cap-Ferret) et Louis Giraudeau (La Brède).

Quels objectifs vous êtes-vous fixés cette saison ?

Au niveau des résultats, nous souhaitons jouer les premiers rôles de la poule, pour aller chercher la R1.

En termes de jeu, plus de régularité dans nos performances. Cela passera notamment par toujours plus d’exigence et de rigueur dans ce que nous proposerons.
Je suis un adepte de la conservation du ballon, ce qui nécessite du jeu au sol avec beaucoup de mouvement, et une rigueur tactique. Cela passe par une bonne condition physique.

Je souhaite aussi que l’on gagne en maturité, en particulier pour les garçons qui étaient U19 l’an passé ayant joué avec nous : qu’ils profitent de leur saison dernière pour gagner en expérience.

Enfin, et comme je l’ai fait depuis mon arrivée, faire confiance aux bons jeunes de l’ESB.

Tu as entamé ta troisième saison au Club, quels ont été les facteurs de réflexion que tu as eu afin de ne pas tomber dans la routine avec tes joueurs ?

J’ai la chance d’avoir eu comme joueur Kévin Plantet, actuel préparateur physique des joueurs professionnels aux Girondins de Bordeaux.
Je me suis naturellement rapproché de lui afin d’échanger sur la préparation d’avant-saison, dans le but de me renouveler et de proposer de nouveaux contenus.

Nous avons apporté également du sang frais au sein de l’effectif, avec les arrivées de nouveaux joueurs, pour lesquels nous prenons des renseignements – sur l’état d’esprit notamment – avant de les engager.

Enfin, nous avons ouvert depuis cette saison les entraînements du lundi aux Seniors 2 et aux U19 du club, dont l’équipe évolue en DH.
Cela permet un brassage des joueurs et nous permet à nous les éducateurs, avec Jérémy Hadjadj et Eric Robinet, d’observer tous ces éléments.

Merci Jean-François et bonne saison à nos Seniors 1 !