Entretien avec… Vincent Skalej, futur éducateur U15



Bonjour Vincent, et bienvenue à l’ESB. Peux-tu te présenter ?

Bonjour, merci pour l’accueil ! J’ai 31 ans, en concubinage.
Je suis originaire de Briey, une petite ville en Lorraine à coté de Metz où j’ai grandit jusqu’à mes études.
J’ai rejoint la région et Bordeaux à la fin de mes études pour prendre un poste de préventeur en Santé/Sécurité dans une entreprise qui réalise des bateaux, poste que j’occupe encore aujourd’hui.

Quel a été ton parcours de joueur, puis d’éducateur ?
J’ai commencé le foot assez tard, à 10 ans. Après avoir touché à différents sports (judo, natation…), j’ai voulu faire comme les copains et les rejoindre au football.
J’ai joué principalement dans ma région natale en Lorraine (niveau régional) jusqu’en Seniors où j’ai joué deux saisons en DHR (ou R2 aujourd’hui).
Mais avec mes études, le fait de pouvoir concilier les deux devenait compliqué, j’ai donc mis en “stand-by” le foot le temps de finir mes diplômes durant trois années.
Une fois arrivée sur Bordeaux, j’ai voulu reprendre une licence, j’ai donc signé au SJ Macau où j’ai fait une saison mais ce n’était plus les mêmes sensations.
Ne souhaitant pas arrêter le football pour tout ce qu’il m’avait apporté dans ma jeunesse, j’ai choisi de m’orienter assez naturellement vers le coaching.

J’ai commencé à coacher à l’âge de 20 ans, durant mes années en fac de sports où l’on devait encadrer une équipe.
Une fois l’appréhension des premiers entrainements et matchs passée, j’y ai vite pris goût puisque cela fait maintenant huit ans que j’entraîne : deux ans en U11 en Lorraine et six ans de football à 11 au GJ Médoc-Estuaire, allant des U14 au U17.
En parallèle j’ai voulu passer mes diplômes d’entraîneur (BMF en 2017 et BEF en 2018) pour avoir davantage de “bagage” et proposer des entraînements où les joueurs puissent prendre du plaisir et progresser.

J’y ai également pris goût puisqu’il m’arrive d’être aujourd’hui formateur et certificateur occasionnellement à la Ligue de Nouvelle-Aquitaine.

Que connaissais-tu de l’ESB avant de venir ?
Ce qui me vient en premier à l’esprit c’est l’encadrement avec des éducateurs comme Jeean-François Raoul, Pierre Ferret ou encore Charlie Houssinot que je connais bien (même si j’en oublie encore d’autres de qualité, désolé).
En tant que RTJ de mon club, j’ai suivi également ce qui ce faisait dans les alentours sur le plan sportif, associatif et éducatif.
Je connais donc le projet de l’ESB dans ses grandes lignes et c’est ce qui m’a convaincu de venir.

Qu’est-ce qui t’a amené à y signer ?
L’envie de découvrir autre chose, de partager avec d’autres coachs, un autre club, de connaître de nouvelles méthodes, une nouvelle organisation.
Tout simplement l’envie d’échanger et d’apprendre tout en apportant modestement ce que j’ai pu acquérir également de mon coté.

Un dernier mot ?
Simplement remercier toutes les personnes qui m’ont accueilli chaleureusement et hâte de pouvoir partager, échanger et de retrouver les terrains en cette période particulière !

Merci Vincent !