FEMININES – RESULTAT du 17 et 18 Novembre

Championnat Division 2, 9ème journée. Blanquefort – Poitiers : 6 – 0
Le groupe : Launay, Ossul, Aimé, Lacroix, Corral, Ansenat, Lardez,  Montegut (c) (Billaud), Pani  (Pescina), Cambot, Loumagne (Lubin).
Avertissements :
Buteuses : Lardez (23′), Pani (67′), Montegut (73′), Cambot (80′), Pescina (83′), Lubin (90′).
Passeuses : Loumagne (23′, 67′), Lardez (80′), Aimé (83′), Ossul (90′).
Les mots du coach (ZAYAR Harlem) :
Défensivement:
Les 10 premières minutes ont été délicates car il a fallu parer au jeu aérien et rapide adverse. Dès lors que nous avons réglé ce problème, en posant au maximum le ballon, nous avons assuré un coulissement et un cadrage du porteur rigoureux, et correct durant toute la rencontre.
Comme demandé dans les consignes, nous avons eu de la densité dans la plupart des chutes du ballon, ce qui a permis de récupérer rapidement les ballons. Nous avons subi quelques occasions dangereuses lorsque le bloc équipe ne s’est pas replacé rapidement. Il faut donc continuer dans ce sens, avec les mêmes efforts, sans se permettre une seule minute de repos. La solidarité a été omniprésente. Continuons ainsi l’équipe !
Offensivement:
Nous avons imposé un jeu au sol, propre et rapide, qui nous a permis de fatiguer nos adversaires durant la première période. Après quelques occasions franches, nous usons de lucidité pour ouvrir le score. Quel soulagement de pouvoir jouer maintenant en ayant l’avantage et sans courir après le score ! Ce sentiment a été collectif, et a permis à l’équipe de jouer de manière plus libérée, d’appliquer les circulations de balle travaillées en amont et donc de se créer de multiples occasions, dont la plupart ont été transformées en but.
Le jeu offensif de proximité est appliqué de manière sérieuse et lucide. C’est un match de référence.
Mentalement:
L’envie de toutes les joueuses a été palpable. Chaque joueuse a poussé l’équipe vers le haut, tant dans les encouragements
que dans les actes sur le terrain. Nous avons user de combativité, de solidarité et de ” niaque “, durant toute la rencontre. Le
point positif est que malgré l’écart de score, l’équipe s’est battue, et à jouer intensément jusqu’au coup de sifflet final. Notre travail + cet état d’esprit ont été récompensé. Continuons alors de la même manière dans notre implication et dans nos
efforts. ça, c’est une équipe !
Le classement

Coupe d’Aquitainne. Champcevinel – Blanquefort :
Le groupe : Nadol, Huet, Durade, Hebraud, Belair, Richon, Feillard, Rodrigues, Buger, Linge, Fritz. Remplaçante : Faury, Kaci
Les mots du coach (SALLE Fabrice) :
Les match se suivent et se ressemblent malheureusement ! En effet, malgré un contenu de jeu intéressant dans la circulation du ballon et pour se créer des occasions. Notre problème se situe dans les derniers mètres et dans le dernier geste où nous ne concrétisons pas nos nombreuses occasions. Cela a pour effet de donner confiance à nos adversaires qui voyant notre impossibilité de scorer, nous expose à des contres que nous payons cash presque chaque fois0.
Je reste quand même persuader que des jours meilleurs viendront et que le travail du groupe aux entrainements et aux match finira par payer. Le fond de jeu est en place et il nous manque ce brin de réussite qui fait la différence entre la courte défaite et la victoire. Il nous faut nous serrer les coudes et rester solidaire ! j ai entièrement confiance dans la qualité et le potentiel de ce groupe et tout n’est pas à remettre en cause !
La saison n’est pas finit car il reste tous les matchs retour ainsi que la phase 2, pour une éventuelle finale DH.
Mais le plus important est de relativiser tout cela car au bout du compte ce n’est que du football !!!
Notre passion doit nous amener plaisir et sourire et non colère et frustration.
Alors j’attends tout le monde dès mardi pour repartir et avancer tous ensemble vers je l’espère des résultats plus positifs.
Les résultats

Championnat U19F, 6ème journée. Izon Vayres – Blanquefort : 3 – 5
Le groupe : Begards, Batista, Guillon, Berges, Kaci, Vicaire, Salle,…
Buteuses : Janotto (x2), Masson, Broustau, Mayoukou
Les mots de Dominique Broustau : “Enigme footballistique…”
Une équipe de football à la qualité et à l’éducation du jeu au large reçoit un équipe à la stratégie de blocs en petits périmètres sur un terrain lilliputien…
Quelle des deux équipes en tirera profit ?
Réponse : La seconde… mais en synthèse, la 1ère s’en sortira par une victoire grâce à son potentiel d’alternatives de jeu et sa persévérance !
Il n’aura fallu que le coup d’envoi et quelques échanges de balles pour se rendre à l’évidence que ce match contre nos visiteuses d’Izon-Vayres ne serait pas comme les autres. Nos filles avaient conscience de recevoir une équipe ambitieuse dont les résultats antérieurs confirmaient leur progression. Concentrées, elles étaient prêtes à imposer leur signature de jeu et de combattivité comme à Jurançon. Mais, mais, mais… deux facteurs de l’énigme du jour se posaient. Au dernier moment, nous devrons changer de terrain pour évoluer sur un rectangle de plateau U11 et nos adversaires du jour organisées en défense compacte, agressives sur la porteuse de balle, trouveront facilement leurs marques au contraire de nos protégées.

Perturbées, les Greens Girls perdront durant cette partie leur raisonnement géométrique et dessineront des lignes approximatives sans règle, gomme, ni crayon. Sans être dominées, les “GG” conduisant trop la balle dans la zone axiale set notre défense inhabituellement fébrile s’exposeront à des contres et mettront en difficulté, Amandine, notre gardienne du temple. Les attaquantes en seront elles aussi déboussolées avec des courses stériles vers des balles sans destinations précises qui faciliteront la tâche de la défense adverse.
Que faire, face à cette feuille gribouillée de contrôle continu avant la sonnerie de fin de 1ère partie d’épreuve ?
La 1ère solution viendra du côté gauche animé par Pauline Janotto qui trouvera les filets à deux reprises consécutives sur “copier-coller” magistral de débordements et tirs instantanés.
L’exploit individuel serait dont la réponse. Inès Masson suivra cette théorie par une tentative de loin qui trompera la gardienne adverse. Paradoxalement, le plaisir n’est pas au rendez-vous et la frustration fait exceptionnellement ses effets au point de perdre le sang froid sur des contre-attaques avortées.
La mi-temps se conclura sur le score logique de 3-0 avec ce sentiment que pour obtenir une note au dessus de la moyenne, il faudrait encore chercher des formules gagnantes.

Tout lycéen, étudiant, chercheur… aura connu ce phénomène. C’est au cours de la rédaction que l’on se rend compte qu’il faut tout reprendre depuis le début… Et c’est ce qui est arrivera à nos studieuses joueuses.
Poussées par des visiteuses qui ne perdront jamais le fil de leur match, les GG se mettront à la faute et ce sont deux pénaltys consécutifs qui ramèneront l’équipe d’Izon-Vayres à une longueur.
Autre paradoxe, positif celui-ci, notre collectif, qui fera ses turn overs, gardera le cap, comme une nouvelle preuve de notre fort potentiel. Nos “GG” sont persévérantes, l’agressivité reprend de ses couleurs et à force de pression, Blanquefort reprendra de l’air par un but opportuniste d’Oriane Broustau, profitant d’une hésitation de la gardienne.
Nos adversaires ont du caractère. Soutenues par leur forte délégation de supporters, elles insisteront par ce jeu butoir jusqu’à créer une faille dans notre défense et marquer leur troisième but.
Nos chérubines ont aussi du caractère et c’est dans l’adversité qu’elles démontrent chaque week-end qu’elle peuvent prétendre au plus haut niveau…
Blanquefort retrouve de son inspiration, la feuille se remplit à nouveau avec logique. Les combinaisons reviennent et deux occasions franches à plusieurs passes le démontrent. Un penalty viendra récompenser cette recherche de qualité pour conclure cet examen. Claire Bièche, à créditer d’une prestation sérieuse et pleine, verra son tir renvoyé par la gardienne sur le côté gauche de Maguy Mayoukou, qui transformera ce temps fort des Greens Girls.
Le match trouvera son terme quelques minutes après, la copie sera rendue avec les têtes encore dans la recherche de la véritable solution de l’énigme mais le travail rendu sera suffisant pour l’essentiel… l’obtention de l’examen… la victoire et la position de leader du championnat régional aquitain U19  !
Score de la 2ème mi-temps : 2-3

Bravo les GG !
Le fait du match : 2 Penaltys concédés en moins de 10 minutes et l’espoir redonné aux adversaires
Coté tribune (main courante) : Philippe Bièche, informaticien, mathématicien concentré sur ses notes statistiques…, forte affluence de soutiens familiaux, amicaux, joueuses… sous surveillance de la Gendarmerie mobile…
Le classement

Ecole de football (Equipes entièrement féminines)
Plateaux 
U11F :
Ca begles 5 -blanquefort : 3-0
JSA/CA- blanquefort : 7-1
Résumé des matchs : Pour leur premier plateau, les filles se sont super bien battues toutes ensemble. Les équipes que nous avons rencontré ont déjà fait plusieurs plateaux, ce qui signifie que nous allons pouvoir progresser. Il y a un très bon niveau au sein de l’équipe et une super entente de toutes les filles ce qui j’espère annonce une super saison dans cette catégorie.
Merci pour la présence de nombreux parents sur ce plateau, tout particulièrement à la maman de Juliette qui a pris des photos.
Nous avons passé un très bon samedi matin sportif !
Plateaux U9F :
Pour leur premier plateau, les filles se sont bien débrouillées malgré les défaites. Elles n’ont pas eu peur des garçons, ce qui envisage des bonnes choses pour la suite de la saison. En effet, elles ont réalisé 2 nuls face à 2 équipes d’Arlac et 3 défaites pour les résultats (5-0), (3-0) et (2-0).