• Post author:
  • Post published:21 avril 2013
  • Post category:Les News

Week-end du 21 avril
DH, Blanquefort – Labenne : 3 – 2
U19F, Blanquefort – Arlac : 3 – 3

Week-end du 14 avril
D2, Poitiers – Blanquefort : 3 – 2
DH, Canéjan/Pessac – Blanquefort : 0 – 2
PH, 2ème phase, Forfait général de Blanquefort
U19F, Salles – Blanquefort : 0 – 15
u15F, Blanquefort – Arlac : 4 – 4
Plateaux U11 :

Compte rendu U19F, Blanquefort – Arlac : 3 – 3
Buteuses : Claire Bièche : 2, Amandine Pierru : 1
Les Mots de Dominique Broustau (Dirigeant) : “Larmes de Championnes !…”
Coup du sifflet final, après les accolades sportives, nous nous mettons à l’écart du terrain. La tension du premier match de parité au tableau d’affichage, très relevé sur le pré contre une belle équipe d’Arlac, a du mal à retomber. Nous sommes en cercle, nous entrons dans notre bulle, fragile d’émotion, de frustration mais tellement solide par les caractères qui la composent.
Il est temps d’apprécier le moment, simplement, humainement car les sages savent que la vie n’offre pas toujours récompense aux méritant(e)s…
Ce résultat d’égalité va paradoxalement libérer les coeurs. Nos filles sont invaincues à ce jour, toujours leader du championnat U19 Aquitain et… le resteront définitivement pour cette saison 2012-2013. “Vous êtes Championnes d’Aquitaine !” La Bulle explose de ses cris, de ses exclamations, de ses embrassades de plaisir, de libération de ce groupe, si jeune mais qui semble pourtant porter la lutte de plusieurs générations sur le front de son football pour toucher le précieux graal de la reconnaissance…
Comme prises de conscience du caractère officieux de la nouvelle, le calme regagne l’équipe qui savoure avec humilité.
Toutes les filles ayant contribué à ce parcours ne sont pas là. Les textos visent abondamment les lucarnes téléphoniques des absentes… La célébration collective viendra…
Sous les yeux de l’ancienne joueuses américaine, Championne du Monde et Olympique, Tiffany Roberts, “une fois n’est pas coutume”… nos protégées reconduiront encore leurs défauts à l’allumage de la rencontre. C’était trop de générosité face à une formation de Mérignac Arlac plus mature dans le jeu comme sur l’état civil, attaquant tambours battants cette confrontation. Les vertes et noires, subissent, accumulent les erreurs jusqu’à mettre régulièrement en danger notre portière. Il n’aura fallu que 10 minutes à Arlac pour confirmer leur domination sur un renvoi mal réceptionné et une reprise instantanée, croisée, qui trompera Amandine. Les mérignacaises sont plus présentes, agressives mais l’on sent paradoxalement que tout peut arriver du côté de Blanquefort si le groupe décide d’élever son niveau de jeu…
Ce sera la consigne majeure à la pause ; reprendre ses bases, donner de la vitesse, se rendre disponible, ne pas laisser d’espaces d’expression… élever individuellement et collectivement notre football.
L’entame du second acte est superbe de vivacité et de rapidité. Une première occasion dans la 1ère minute sur un tir de l’aile droite d’Oriane Broustau échouera à quelques millimètres du poteau. La défense “Agence Tous Risques” a retrouvé son impact. C’est de nouveau sur l’aile droite que les filles combineront jusqu’à un superbe tir à mi distance de Claire Bièche pour une égalisation détonante. Les GG sont de retour, le jeu s’est aéré, les appuis redeviennent efficaces et les alternatives mettent la pression sur les adversaires qui laissent des brèches. Claire, très en verve pour la reprise, remontera un ballon depuis son territoire miné pour envoyer une deuxième fusée dans les cages de Mérignac.
Le staff alerte sur le maintien de concentration… Message prémonitoire… Une faute sur ballon perdu offre un coup franc qui sera transformé par les mérignacaises qui reprendront l’espoir. Il faut tout recommencer mais les organismes manifestent des premiers signes de fatigue et d’imprécisions. Océane Blanche, après avoir participé au pressing en pointe, prend son poste de prédilection dans les cages pour passer le témoin à Amandine. Et c’est Amandine Pierru, qui sur une combinaison de la droite à 2 joueuses qui se jettera sur un tir trop croisé pour le détourner au fond des filets. Les “GG” reprennent le score à leur compte mais… encore une fois, la concentration s’effrite. Quelques mètres laissés aux attaquantes adverses et c’est un nouveau but qui scellera ce match clôturé sur un score de 3-3.

Avec 2 matchs en retard sur les poursuivants directs, l’ESB est la 2ème meilleure attaque (58 buts), meilleure défense (13 buts)… et reste invaincue !
Bravo les filles !

Le fait du match : Coup d’envoi donné par l’ancienne joueuses américaine, Championne du Monde et Olympique, Tiffany Roberts !
Coté tribune (main courante) : Filet de pêche dans la mousse de bonheur dégustée au siège… en attendant le pétillant breuvage de la célébration officielle
Merci à Jean-Claude Pierru d’avoir assuré avec compétence et maitrise l’arbitrage central.

D2 : Poitiers – Blanquefort : 3-2 (2-2)
Buteuses : Poitiers : Gazeau (7′), Lacroix (32′ csc), Faure (81′) et pour Blanquefort : Demarconnay (13′ csc), Cambot (26′)
Avertissements : Demarconnay (89′) pour Poitiers et Buger pour Blanquefort
L’équipe : Ansenat, Ossul (c), Aimé (Buger 46′), Lacroix, Saboulard, Corral, Lardez, Billaud (Linge 74′), Pani (Montegut 57′), Cambot, Loumagne.

Compte rendu U19F, Salles – Blanquefort : 0 – 15
Les Mots de Dominique Broustau (Dirigeant) : “Valse en 4 temps…”
Le football féminin pratiqué par l’ESBFF tend parfois vers un bal et des danses aux rythmes effrénés autant que freinés… mais l’issue est encore et toujours heureuse avec un hymne à la victoire !
1er temps… 0’ à 20’
Le terrain n’aura pas ce jour la douceur ni la largeur du Camp Nou… pour virevolter face à un collectif courageux de Salles. Ajouté à la difficulté de la piste, nos filles ont la fâcheuse tendance depuis plusieurs rencontres de s’impatienter, de s’emballer jusqu’à l’oubli des pas de base…, négligence qui entraine les pieds dans le tapis… Mots viennent relever des maux, l’harmonie n’est pas au rendez-vous et la valse prend la forme d’un “harlem shake”…>2ème temps… 21’ à 40’
Consignes, recadrages d’alerte du coach lui donneront raison pour qu’enfin le bal soit lancé sur un 1er coup franc envoyé dans les filets. Le son des hirondelles fleurtant avec les pins de Landes, nous rappelle que le printemps est bien là, que la fête peut commencer… 9 buts seront transformés en vingt minutes par nos joueuses telles des artistes d’une troupe de danse en fin de tournée pressée d’en finir… Le jeu n’est pas encore académique mais la mesure Viennoise s’inscrit dans la logique de l’efficacité.
3ème temps… 41’ à 60’
Le collectif se synchronise plus sérieusement, la chorégraphie du “Madison” est démonstrative… 4 buts supplémentaire scelleront le match.
4ème temps… 61’ à 80’
Les organismes sont éprouvés par ces premières chaleurs et le terrain devient parquet d’échardes. Les adversaires, avec un bel état d’esprit, poussent encore pour l’honneur de leur Salle.. des Fêtes… Celui-ci est relevé par les blanquefortaises qui iront jusqu’au bout de l’après-midi sans se casser les talons !

0 – 15 à la sortie du bal… avec sourire mais joie mesurée.. l’équipe consciente du contexte…
Les danseuses U19 de Blanquefort restent invaincues dans ce championnat U19 régional !
Au tableau de marque : Claire Bièche : 2, Oriane Broustau : 3, Pauline Janotto : 2, Cindy Lanz : 2, Inès Masson : 3, Amandine Pierru : 1, Océane Salle : 2
Le fait du match : Toutes les joueuses ont marqué avec un penalty transformé par la gardienne Amandine.
Coté tribune (main courante) : Crème solaire au bord de la Leyre…

Plateau U11
Les mots du coach (Audrey PANI) :
Nous recevions à Blanquefort, URSD cenon contre qui nous avons eu beaucoup d occasions mais malheureusement nous n’avons pas réussi à marquer nous avons perdu 4-0.
L’autre équipe était Arlac (entente avec les JSA) composée uniquement de filles nous avons très bien réussi à faire tourner le ballon, le match était très équilibré. Mais à l’inverse du premier match nous avons réussi à marquer ce qui nous a donné confiance. Nous avons gagné ce match 4-1!!!! Une très belle victoire avec le meilleur match effectué par les filles depuis le début de la saison.