Féminines – Retour sur les matchs du 27 mars

D2, Montigny – ESB : 1 – 3
L’équipe : Bonvalet – Ossul (70′, Arriberouge), Prevost, Buger, Billaud (c) – Richon, Chastel (23′, Durade), Abbebery, Lopez, Montegut, Cambot.
But : Abbebery (sur coup franc)
Passe :
Les mots du coach (Daniel Large) :
C’est avec une équipe très diminuée et très jeune (19 ans de moyenne d’age) que l’on se rendait en région parisienne pour y affronter les ex-pensionnaires de D1 de Montigny. L’objectif était double : le premier était bien sur d’aller chercher les quelques points qui nous manquent encore pour assurer le maintien. Le second était de retrouver une certaine confiance dans notre aptitude a faire du jeu car les dernières rencontres avaient été très décevantes sur ce plan.
Mais la tache s’avérait ardue, car outre la qualité des nombreuses absentes il fallait composer avec le manque de repères collectifs  liées à ces absences.
Après une entame pas trop mal maitrisée, on allait encaisser un but sur la première occasion de Montigny. A partir de là, on allait passer 20 minutes très difficiles face a une équipe brillante offensivement avec notamment des joueuses de couloir très performantes qui allaient être à l’origine de plusieurs autres occasions. On allait plier sans rompre et surtout remonter les ballons plûtot proprement ce qui allait nous permettre de nous créer plusieurs situations intéressantes avec des attaquantes servies par les milieux sur du jeu court et même si on échouait souvent sur la dernière passe, on avait vraiment la sensation que l’on pourrait revenir.
Cette impression allait se confirmer jusqu’à la fin d’une première mi-temps devenue équilibrée,  agréable à suivre entre 2 équipes  soucieuses de jouer. 1 à 0 pour Montigny, c’était pas illogique au vu de la grosse entame des parisiennes, mais la suite nous laissait pas mal d’espoirs…
Le début de deuxième mi-temps allait confirmer nos bonnes intentions et on allait égaliser sur un joli coup franc de Clarisse.
Même si on sentait que l’on commençait à un peu « piocher » physiquement, les filles allaient continuer à mettre beaucoup de conviction et d’enthousiasme dans la partie et Clarisse allait se créer une énorme occasion de prendre l’avantage à la 60ème, mais la gardienne de Montigny réalisait une belle intervention. On avait laissé passer notre chance car les franciliennes commençaient à douter à ce moment là.
D’autant que la fatigue aidant, de nombreuses joueuses n’ayant pas l’habitude du rythme de la D2 ou étant en manque de temps de jeu, on commençait à avoir le plus grand mal a remonter le ballon comme dans la première heure, faute de soutien.
Les joueuses de Montigny étaient très dangereuses sur chaque coup de pied arrêté et on allait craquer une première fois sur un corner ou la libero francilienne marquait de la tête.
Les filles tentaient bien de réagir mais ca devenait de plus en plus difficile physiquement notamment dans le soutien offensif.
On encaissait un 3ème but dans le dernier quart d’heure. Néanmoins les filles n’allaient rien lâcher jusqu’au bout et tenter de revenir face à une équipe très percutante qui m’aura fait plutôt grosse impression. Au bout du compte, plus de satisfactions que déceptions lors de ce match.
Au niveau des déceptions, la défaite bien sur (même si il était compliqué d’espérer quelque chose face à une telle équipe avec autant d’absentes) et surtout la sérieuse blessure au genou de Stéphanie Chastel après seulement 20 minutes de jeu (ligaments croisés) qui réalisait jusque là une belle prestation et à qui on souhaite de revenir le plus vite possible.
Au niveau des satisfactions, il y a le fait d’avoir a nouveau fait du jeu, d’avoir à nouveau l’impression d’avancer sur ce plan, il y a la satisfaction d’avoir vu des filles être performantes à des postes inhabituels ce qui dans cette période de pénurie de joueuses va nous ouvrir des perspectives intéressantes.
Après les non-matchs de Corné ou de Limoges, il était important de se prouver qu’on avait les qualités pour produire du jeu et les filles, dans un contexte très compliqué ont montré qu’elles avaient le bagage pour y arriver, ce qui est important pour la confiance avant le match d’Angers, qui en cas de victoire devrait nous assurer le maintien en D2.
Il faut se mobiliser pour cette date du 17/04/2011 et ce match face à une équipe d’Angers qui réalise une excellente deuxième partie de saison et contre qui il faudra tout donner pour prendre les 4 points.
Les filles ont prouvé ce week-end qu’elles avaient les qualités pour y parvenir et avec le retour de quelques absentes pour stabiliser le tout, on devrait être prêt pour cette échéance très importante pour le club.

DH, ESB – Arlac : 2 – 0
[nggallery id=132]
L’équipe : Saintout-Cluzet (Zayar) – Alves Pires, Berges, Belair, Hebraud – Arjona, Corral, Nadol, Pani (c) – Bosch, Rodrigues.
Exclusion : n°5 Arlac (20′)
Avertissement : n°4 Arlac.
Buteuses : Nadol (40′), Rodrigues (62′).
Passeuses : Belair (40′), Arjona (62′).
Les mots du coach (Harlem Zayar) :
Ce fût un match sans grande intensité ni grande construction dans le jeu, malgré
l’infériorité numérique de notre adversaire, dû à un carton rouge dans le premier quart d’heure.
En effet, Arlac a misé sur un bloc défensif en place et a su s’imposer sur une partie des duels. Nous retombons dans nos travers avec un manque de concentration évident à l’appréhension du match et un manque de conviction dans nos réalisations collectives.
Je regrette une telle prestation de notre part, surtout que nous sommes dans une phase
de progression intéressante.
Relativisons quand-même ! Nous avons gagné, certes sans la manière, mais nous ramenons
les 4 points.
La motivation doit revenir, malgré le « peu » d’enjeu à notre niveau, mais notamment pour participer en priorité au maintien en D2 de notre équipe phare. Cela concerne toutes les joueuses !

PH, Montfourrat – ESB : 1 – 14
[nggallery id=133]
L’équipe : Labériote, Jolly, Lacroix, Elisée – Chamouleau, Huet, Pereira C, Kaci, Sentout, Pereira M.
Buteuses : Sentout (5), Kaci (3), Chamouleau (3), Huet (2), Peireira M.
Passeuses : Kaci (2), Huet (1), Sentout (4), Chamouleau (1)
Les mots du coach (Huet JF) :

Malgré une équipe diminuée, les filles ont donné leur maximum pour gagner ce match assez facilement. On aurait pu gagner plus largement si avait été plus collectif et un peu plus adroit devant les buts. C’était quand même bien de remporter ce match pour le moral du groupe et la suite du championnat. Le match en lui même n’était pas très beau vu la qualité de l’équipe d’en face. On n’a pas su faire beaucoup d’efforts pour récupérer les ballons même à dix. Je tiens à féliciter tout le groupe pour leur état d’esprit sur le terrain la très bonne ambiance. Un grand bravo à Claudine et Marianne pour les très bonne prestation et aux filles qui ont joué le jeu pour le remplacement de notre gardienne pour qu’elle puisse participer à cette victoire. Merci à toutes, merci à William qui m’a donné un coup de main pour cette rencontre.