Seniors 1 | Le point sur la reprise


Trois semaines après la reprise de l’entraînement, nous avons rencontré l’entraîneur des Seniors 1, Jean-François Raoul, pour faire un point sur la préparation de la nouvelle saison.

Bonjour Jean-François. Après près de quatre mois sans football, comment s’est passée cette reprise de l’entraînement ?
Bonjour à tous. Cela se passe très bien, avec une bonne participation des joueurs, puisque nous avons en moyenne plus de vingt joueurs par séance.
Après cette longue pause, c’est un grand plaisir de se retrouver !
J’ai pu voir des joueurs qui sont plein d’envie et d’enthousiasme, qui prennent plaisir malgré la charge de travail.

Quel est le contenu et quels sont tes objectifs sur cette préparation d’avant-saison ?
Les joueurs avaient un programme individuel à suivre, trois semaines avant le début des entraînements.
Nous avons effectué des tests dès la reprise, qui se sont révélés satisfaisants. Je suis content de l’état de forme du groupe à la reprise.

Nous avons prévu une période avec beaucoup de capacité aérobie pour donner du volume aux joueurs, avant de passer à de la puissance aérobie.
Cela commence à porter ses fruits car nous avons vu sur le dernier match amical, face à Arcachon, que nous avons bien terminé la rencontre.

Huit matchs de préparation sont au programme, qui sont inclus dans ce cycle de préparation. Nous sommes actuellement dans une période intense avec deux matchs et trois entraînements par semaine.
Le groupe étant étoffé, cela nous permet d’équilibrer les temps de jeu : chaque joueur a pu jouer en moyenne 65-70 minutes par match.

Après avoir acquis le maintien, l’équipe compte une saison d’expérience en R1 et n’a plus le statut de promu.
Est-ce que cela change quelque chose dans l’approche de cette nouvelle saison ?
Non pas tellement, nous serons dans la même lignée que la saison dernière.
Je pense qu’il y aura cette année encore un championnat à deux vitesses, avec d’un côté les clubs disposant d’un gros budget et de l’autre ceux qui ont un budget plus modeste.
Notre objectif sera de chercher à terminer le plus haut dans ce “second” groupe, et d’embêter au maximum les équipes du haut de tableau.
Il faudra voir également comment le groupe va gérer un mois de compétition en plus (NDLR : les poules de R1 passant de 12 à 14 équipes, il y aura donc 4 matchs supplémentaires en championnat).

Avec le contexte particulier que nous connaissons, comment le staff s’est adapté ?
Nous avons mis en place un protocole avant chaque entraînement, à savoir la prise de température de chaque élément du groupe, ainsi que la mise a disposition de gel hydroalcoolique.
L’accès aux vestiaires est également interdit.
Il est nécessaire de respecter tout cela, et je trouve que les joueurs s’y adaptent assez bien.

Merci Jean-François !