Jérémy Hadjadj est cette saison en formation pour obtenir le Brevet de Moniteur de Football. Nous prendrons des nouvelles tout au long de son parcours, qui, espérons-le, sera couronné de succès !
Découvrez sans plus attendre le deuxième numéro de cette série.

Quel a été ton programme sur cette session qui s’est déroulée la semaine dernière ?
Nous avons dans un premier temps fait le point sur les commandes de la part des formateurs que nous avons eu à réaliser.
Puis par groupes de six stagiaires plus un formateur, nous devions présenter notre club en ciblant ses points forts et ses points faibles ainsi que l’action “projet club” que chaque stagiaire devra mener dans son association.

A quoi ressemble une journée-type au BMF ?
Cela commence toujours par un café accompagné de viennoiseries ! Ensuite on nous donne le programme de la journée.
On alterne entre travaux en salle et sur le terrain.
Lorsque l’on est en salle, on travaille souvent par groupes.
On a plusieurs intervenants par journée, qui viennent pour un thème bien précis.

Quelle atmosphère règne sur une formation comme celle-là ?
L ‘atmosphère est bonne au sein de la formation !
De toute manière on est tous là pour la même chose, donc il y a des liens qui se font naturellement entre stagiaires.

Tu viens de finir ta troisième semaine de stage, quel premier bilan fais-tu ?
Le bilan de ces trois premières semaines est simple : je me suis pas trop mal avancé dans mon travail à rendre en fin de formation, mais il ne faut pas que je perde de temps !
J’ai encore notamment de l’arbitrage à faire avec un biathlon et mes séances d’entrainement à analyser.

Concrètement, as-tu déjà mis en pratique avec ton équipe quelque chose que tu avais vu au BMF ? Si oui, quoi ?
Pour le moment pas encore, puisque nous avons beaucoup travaillé sur les notions de diagnostic et d’organisation de clubs.

Merci Jérémy et bonne suite de formation !