FEMININES – RESULTATS DU 14 OCTOBRE

Dimanche 14 octobre
Championnat féminin Division 2, Poule B : ESB – Condé : 1 – 1
Le groupe : Launay, Ossul (c), Aimé, Lacroix, Corral, Billaud, Lardez, Montegut, Loumagne, Cambot, Pescina. Remplaçantes : Ansenat, Lubin, Pani
Avertissements : Lacroix (65′), Launay (‘) et pour Condé :
Buteuse : Cambot (87′). But pour Condé : Helie (65′, sp)
Passeuse :
Les mots du coach (ZAYAR Harlem) :
Défensivement :
Nous avons mieux cadré le porteur, mais dès lors que l’on n’empéchait pas la passe, jeu long dans l’espace, et dans le dos de notre défense. Nous sommes encore fébriles dans les duels, et les joueuses ne font pas toutes les efforts ensemble.
Manque de réactivité à la transition du coup nous avons subi grand nombre de contre attaque.
Offensivement :
Nous sommes dans un soucis de construction parfaite… Ce qui amène une lenteur dans les transmissions. L’intensité a toujours été au même rythme, nous n’avons donc pas pu surprendre l’adversaire. Nous avons encore bien des occasions que nous n’arrivons pas encore à transformer. Pour cela plus de mouvements, de fausses pistes et de vite-lent-vite, vont être indispensable…
Mentalement :
Encore une fois, nous sommes menées, mais nous revenons au score. Le mental est mis à rude épreuve en ce moment, mais l’équipe a du caractère.
Le match vu du côté de Condé : Voir l’article + les photos
Classement

Championnat féminin Division Honneur, ESB – Pôle Montois : 10 -1
Le groupe :
Buteuse :
Passeuse :
Les mots du coach (GARRY Julien) : 
Classement

Championnat féminin Promotion Honneur, Poule B : Bruges – ESB : 3 – 0 (Match arrêté, moins de 9 joueuses)
Le groupe :
Buteuse :
Passeuse :
Les mots du coach (GARRY Julien) : 
Classement

U19F, 1ère journée : ESB U19F – Pays de Montaigne : 18 – 1
Photos du match sur facebook, mercredi
L’analyse de Dominique Broustau : Saison des vendanges…

Récolte généreuse ne rime pas avec qualité fabuleuse mais, lorsqu’à l’exemple des grands châteaux, l’équipe sur le terrain, s’emploie à élever le fruit… du travail pour un grand Millésime, alors, le plaisir est au rendez-vous. Les GG (en phonétique DjiDji…) Green Girls auront respecté l’esprit des vignobles des portes médoquines par une victoire au score qui “titrera à 18 degrés”…
Notre staff avouait ne pas avoir d’informations sur l’équipe visiteuse, ses atouts, ses cépages… apportant goût et couleur à leur jeu. Les conditions climatiques humides ajoutaient sur le pressoir de ce 1er match de championnat régional, le poids palpable de la crainte de l’inconnu…
L’échauffement de nos vendangeuses du jour était sérieux et laissait augurer une application à ne pas laisser filer les secrets de notre terroir en ‘Pays de Montaigne’.
Dès le coup d’envoi, il ne fallut pas longtemps à notre équipe pour se rendre compte que la difficulté ne viendrait pas de l’adversaire. Elle viendrait plutôt de la persévérance des joueuses de Blanquefort, à respecter les règles fondamentales d’un jeu rythmé en triangle au sol comme celui du vigneron avec ses outils.
Nos protégées prenaient très rapidement la possession du ballon pour ne plus le partager. Abondance et domination ne feront pas bon ménage au point de perturber le collectif et nombre de nos individualités plus à leur aise dans l’adversité. Notre coach sentait le piège d’une fermentation non désirée avec le risque d’une récolte qui tournerait au vinaigre…
Quelques messages soutenus du bord de la parcelle de Blanquefort… remettront les GG dans le bon sens de la cueillette jusqu’au 1er but transformé par Captain’ Claire Bieche, très mobile et exemplaire dans l’oeuvre axiale.
La technique viticole est encore hésitante. Il faudra attendre la 10ème minute pour voir nos filles s’organiser et remplir les hottes de raisins… Les mouvements se rodaient progressivement. Pauline Janotto prenait l’avantage physique et technique sur son aile gauche et envoyait des pruneaux du Lot-et-Garonne parmi les nombreux raisins de la cueillette. Oriane Broustau, replacée de l’aile en position d’avant-centre enchainait dans la foulée, 3 buts consécutifs, dans un style à la Der Bomber (Gerd Müller pour les anciens…). Inès Masson adressera ensuite un jolie feuille de vigne en lob de loin pour couvrir les premiers fruits. De nouveaux buts viendront récompenser nos joueuses avec la paradoxale attente du mieux…
Score à la mi-temps : 9-1
Le temps des vendanges est celui du partage, et la mi-temps, celui de la saveur d’une victoire déjà acquise, malgré l’exigence du coach. Après rappel de ce plaisir dont il faut savoir profiter, Fabrice Salle demandera aux GG… 5 ou 7 passes minimum avant de s’engager vers les “chais de Montaigne”.
Roxanne Vicaire fera une bonne rentrée en défense centrale en remplacement d’Alexandra Canellas, qui aura tenu avec Océane Salle son rôle avec rigueur. Amandine Pierru laissera de son côté les gants à Morgane Rotureau dans les cages, pour ajouter 3 pignes des Landes dans la corbeille. Les filles respecteront la consigne pour une circulation plus recherchée et nos premières scoreuses retrouveront encore les buts pour le bonheur des supporteurs parents et joueuses séniors.
Score à la fin du match écourté à la demande du staff adverse : 18-1
Au tableau de marque : Oriane Broustau : 6, Inès Masson : 3, Claire Bieche : 3, Amandine Pierru : 3, Pauline Janotto : 3
Il sera difficile d’en tirer un enseignement mais l’important de produire du jeu sera maintenu. Le caractère de cette équipe s’est encore confirmé. Nos vendangeuses Bio sont exigentes, pressées, ambitieuses… et c’est finalement tant mieux, même si parfois, le staff devra dompter les fauves… mais sur ce thème, ce sera un autre compte rendu.
Bravo aux GG !!!
Le fait du match : 6 buts marqués par Oriane pour son 1er match officiel de football !
Coté tribune (main courante) : un passage au Club House pour le bonheur du trésorier du club… et l’annonce d’un after match “Omelette Cèpes” du côté de Mios, samedi prochain…
Les places de titulaires seront chères !
MERCI BEAUCOUP à Margaux Aimé, capitaine de l’équipe de D2, pour avoir assuré l’arbitrage du match !