• Post author:
  • Post published:5 mars 2012
  • Post category:Les News


Trélissac et Blanquefort n’ont pu se départager au cours d’une rencontre fertile en rebondissements. Le match nul profite à Villenave d’Ornon qui s’empare de la première place du championnat. (Par G.G.)
Les Trélissacois n'ont pas réussi à prendre le meilleur

LE CONTEXTE
C’est une belle affiche à Firmin Daudou. Trélissac occupe la première place mais son avance a fondu avec la défaite du week-end dernier à Villenave d’Ornon. Blanquefort arrive en outsider avec surtout le souci de faire oublier sa contre-performance du dimanche précédent à domicile contre Prigonrieux (1-3). Les deux équipes sont prétendantes à l’accession et doivent vaincre pour ne pas douter. C’est le choc de cette 17 ème journée.

LE MATCH
Les deux équipes sont assez crispées par l’enjeu. Néanmoins, Trélissac se crée une belle occasion (8e) par Vareilhas sur un coup franc de Gay. Blanquefort procède par contres avec Vaz qui est pourvoyeur de bons ballons. C’est le meneur de jeu Girondin qui régale par sa vista et un superbe rush (23e). Trois minutes plus tard, une situation délicate sur les buts Périgourdins. Vaz sert Bourgois, il y a danger et Rucart reçoit une passe en retrait d’un de ses défenseurs.

Le Trelissac FC pousse…

Les Blanquefortais n'ont rien lâché
L’arbitre applique le règlement et siffle un coup-franc très bien placé. Le maître artificier Vaz trouve la lucarne du but local (0-1). Les Bordelais tournent avec cet avantage pas immérité à la pause. Changement de physionomie en deuxième mi-temps, le TFC pousse. Raynaud, Benabdellah et Vareilhas aidés par Hammourti mettent la pression sur la défense Blanquefortaise. Roux s’incline suite à un centre tir de Benabdellah (53e). C’est l’égalisation (1-1). Le TFC remis en confiance poursuit sa domination, sur une nouvelle offensive, Vareilhas tire sur le poteau droit de Roux, Leroux est le plus prompt pour catapulter le cuir au fond des filets (57e) malgré trois défenseurs de l’ESB (2-1). Il semble que le TFC ait pris l’ascendant psychologique sur son adversaire. Que nenni ! L’expérimenté Vaz profite d’une erreur de la défense Trélissacoise (62e) pour contrer Rucart et rétablir l’équilibre (2-2). La fin de la rencontre sera débridée, chaque équipe aura des occasions franches mais le score n’évoluera plus. C’est Villenave d’Ornon qui bénéficie du résultat pour prendre la tête de la DH !

G.G.

LES TEMPS FORTS
– 8e : Le Trélissacois Gay arme son tir pour un coup-franc qui rebondit sur le mur Blanquefortais. Vareilhas placé en embuscade est à deux doigts de conclure, le ballon est contré in-extrémis .
– 9e : Sur le corner, Hammouti place une tête croisée qui est sauvée par un défenseur sur sa ligne.
-15e : Sur un centre venu de la gauche, Leroux reprend également du crâne, mais c’est au dessus de la cage de Roux.
-23e : Blanquefort est à l’attaque avec un superbe rush de Vaz, Rucart joue bien le coup et sauve son camp tout en concèdant un corner.
-26e : Nouvelle situation confuse sur le but de Rucart. Ce dernier reçoit une passe directe en retrait de l’un de ses défenseurs. La sanction est un coup-franc dangereux dans la zone de réparation. Vaz se charge de l’affaire et trouve la lucarne (0-1).
-29e : Centre d’Hammouti pour le TFC, Gay reprend de la tête mais c’est au-dessus du but de Roux.
-38e : Le Bordelais Antoine Blanc hérite d’un coup-franc, sa frappe puissante trouve le poing de Rucart.
-39e : Sur le contre, Hammouti sert intelligemment Vareilhas. L’avant centre frappe, mais Roux n’est pas mis en danger.
-44e : Débordement du Blanquefortais Belbachir est bien décalé par Vaz, Rucart parvient à maîtriser en dégageant en corner.
-45e : Tentative de lob de Vaz, mais le ballon passe au dessus de la transversale locale.
(Mi-temps 0-1)
-50e : Raynaud slalome dans la défense girondine, il réussit un centre alors que Roux avait mal interprété la course du ballon…l’ESB s’en sort bien.
-53e : C’est au tour de Benabdellah de perforer la défense visiteuse, son centre tiré fortement surprend Roux. C’est l’égalisation (1-1).
-57e : C’est la déferlante Trélissacoise, Vareilhas tire sur le poteau sur le poteau droit de Roux, Leroux est le plus prompt pour méduser les défenseurs Bordelais, Roux est battu pour la seconde fois (2-1).
62e : Sur un long ballon et un duel aérien perdu, le portier Rucart est contré par Vaz qui s’échappe et concrétise pour ses couleurs (2-2).
-75e : Corner pour Blanquefort, mais Rucart s’impose sans problème.
-79e : Raynaud tente sa chance, mais le gardien girondin est présent.
-87e : Benabdellah frappe un corner , Vareilhas s’illustre avec une tête qui peut s’avérer gagnante, mais Roux a un réflexe décisif.
-89e : Le Blanquefortais Massé bénéficie d’une belle ouverture, son tir appuyé oblige Rucart à une belle parade. Le coup de pied de coin ne donnera rien.

LES REACTIONS
Olivier MODESTE (entraîneur du Trélissac FC) : « C’est frustrant »
« On donne le match, c’est frustrant. Il aurait fallu jouer la première mi-temps comme nous avons joué en deuxième période! Il faut dire que l’enjeu a tué le jeu. En mettant plus d’animation après la pause, nous avions pris l’ascendant puis cela s’est joué sur des détails ».
Jean-Luc GAUTIER : « Nous avons eu des solutions »
« J’avais fait un choix en prenant l’entraîneur de mes gardiens comme goal titulaire en l’absence d’Expuesto suspendu. Le match a été vivant et nous avons eu des solutions qui n’ont pas été exploitées. En deuxième période, les Trélissacois ont dynamisé le jeu avec Hammouti que je connais bien. Il y avait deux belles équipes ».

LA FEUILLE DE MATCH
DH, 17e journée
Trélissac : Stade Firmin Daudou.
Trélissac-Blanquefort 2-2 (mi-temps 0-1)
Temps : Frais .
Terrain : Moyen
Spectateurs : 60
Arbitre : M Garcia assisté de MM Delaforge et Martin
Buts : Benabdellah (53e) et Leroux (57e) pour Trélissac. Vaz (26 e et 62e) pour Blanquefort
Avertissements : Delair (73e) à Trélissac, Ramirez (35e), Mouline (45e+2), B. Blanc (83e) à Blanquefort.
Cartons rouges : Balde (Blanquefort) et Benabdellah (Trélissac) après le coup de sifflet final suite à une altercation.
Trélissac : Rucart, Belabbar, Diallo, Delair (cap), Zidane, Kelès, Gay, Hammouti, Vareilhas, Benabdellah, Leroux. Remplaçants : Raynaud, Teraha, Waldegger. Entraîneur : Modeste
Blanquefort : Roux, Barrière, Balde, B Blanc(cap), Durandet, A Blanc, Belbachir, Ramirez, Bourgois, Vaz, Mouline. Remplaçants : Nkodia, M’Bow, Massé. Entraîneur : Gautier