Foot33 – La belle dynamique des filles de l’ES BLANQUEFORT


Dans le sillage de son équipe fanion, valeur sure de la D2, la section féminines de l’ES Blanquefort a attaqué l’année 2012 sur une belle dynamique. (par G.C.)
L'équipe 3 évolue en Promotion Honneur.
L’équipe 3 évolue en Promotion Honneur.

Les objectifs restent nombreux. Cela commence par l’école de foot U6-U11 animée par Harlem Zayar et Pauline Nadol dont le challenge est d’atteindre avant le 30 avril 2012 le chiffre minimum de 20 licenciées (obligation imposée par la FFF). Le contrat devrait être rempli : “Nous sommes optimistes puisque nous atteignons actuellement les 18 licenciées” glisse Sabrina Lecuyer par ailleurs très investie au niveau du club présidé par Michel Gautier. Les actions sont nombreuses au sein des écoles primaires de Blanquefort (sensibilisation au jeu, arbitrage, supporter, fair play…) ou organisation de tournois de mars à juin. Plusieurs centres de loisirs sont concernés par cette “campagne”. Il s’agit de Ludon, du Pian Médoc, Macau et Blanquefort. Mercredi 7 Mars c’est le centre de loisirs d’Eysines qui accueillera 35 jeunes filles entre six et dix ans et certaines pourront imiter Gaëtane Thiney, Sandrine Soubeyrand ou Sonia Bompastor qui ont brillé lors du dernier Mondial en Allemagne en 2011. Une autre initiative de ce genre est prévue à Eysines le 12 mai avec cinquante participantes. Dans les catégories supérieures, l’Entente a une effectif fourni (42 jeunes joueuses). Cela débute par le le foot à 5 (U11) ou à 7 pour les U16. Ces dernières ont bien débuté la première phase de la ligue Aquitaine et ont bien l’intention de se qualifier pour le premier niveau qui réunit les meilleures équipes. Les U19 jouent avec les seniors dont trois équipes sont engagées en compétitions. Deux jouent en région et l’équipe fanion évolue en championnat de France de Division2. L’équipe 3 joue en Promotion Honneur de la LFA et est entraînée par Didier Canton qui espère bien qualifier sa formation pour la deuxième phase. Il faudra pour cela écarter Bruges et la Stade Bordelais.

Objectif huitième de finale de la coupe de France…
Les U16 de l'ESB...
Les U16 de l’ESB…

L’équipe réserve est bien placée en championnat de Division Honneur aquitain. Les filles coachées par Daniel Large sont en attente de jouer le leader Jurançon qui domine la poule. Les Béarnaises sont favorites pour la première place de la phase 1, et devraient jouer logiquement l’interrégion conduisant au championnat de France (D2). Les Blanquefortaises dont le groupe est composé d’une vingtaine de joueuses espoirs visent le titre de DH Aquitaine mais devront terminer la phase 2 en tête pour retrouver Jurançon en finale (nouveau règlement). Compliqué mais jouable ! Enfin l’équipe de Division 2 effectue un bon parcours dans sa poule de championnat de France, classée 8ème. “Le but est surtout de se rapprocher du milieu du tableau” confie Sabrina Lecuyer. Le match de ce week-end à Issy-les-Moulineaux (1er) étant reporté, le regard des filles est d’ores et déjà fixé vers la rencontre des 16èmes de finale de la Coupe de France qui devrait se dérouler dimanche 19 février à Arpajon (Cantal) contre une équipe qui évolue également en Division 2. Si l’ESB entraînée par Harlem Zayar et Sabrina Lecuyer franchissait ce cap, elle atteindrait pour la seconde fois de son existence les huitièmes de finale ce qui lui permettrait peut-être de recevoir une Division 1 (Lyon, PSG ou Montpellier par exemple) au stade JP Delhomme. Ce serait une belle récompense pour l’ex-présidente Liliane Delluc et pour tous les bénévoles et éducateurs qui s’investissent depuis 1985 pour la progression du football féminin en Gironde et en Aquitaine.

G.C.