SUD OUEST : DH – Blanquefort opportuniste, Langon n’y arrive pas

Réduits à dix, les visiteurs s’imposent au stade Octavin.

 Blanquefort a bien joué le coup.  photo B. M.
PHOTO B. M.

Pour sa première apparition officielle de la saison sur sa pelouse du stade Octavin, le Langon FC a enregistré, face à une rigoureuse et surtout opportuniste équipe de Blanquefort, sa seconde défaite consécutive. Le succès des banlieusards bordelais, sans pour autant relever du hold-up, n’apparaît pas comme étant l’exact reflet de la physionomie d’une rencontre globalement plutôt équilibrée, durant laquelle les locaux du président Jean-Pierre Duluc se sont clairement procuré un plus grand nombre d’opportunités.
horizontallogo_sud_ouestLa première période est très prudemment abordée par les deux protagonistes. Les duels dans l’entrejeu sont nombreux, âpres, tandis que les deux gardiens de but tardent à être sollicités. À défaut d’être fluides – pour cause de multiples approximations techniques de part et d’autre – les débats donnent lieu à une kyrielle de joutes athlétiques, lesquelles, toutefois, ne débordent pas du cadre autorisé.

À jeu égal

Les locaux testent la défense visiteuse sur des actions de Mickaël Berjda et Halid Zafat auxquelles répliquent les Blanquefortais Mouline et Barrière sans davantage de réussite. La plus grosse occasion de cette période, si ce n’est de toute la rencontre, est langonnaise lorsque, à la 35e minute, Yassine Bahassa – entré en jeu peu de temps auparavant – voit sa frappe vicieuse échouer sur le montant de but de Jérémy Expuesto. Au terme de quarante-cinq minutes, pas réellement enthousiasmantes, les deux équipes regagnent les vestiaires sur un score nul et vierge.

La deuxième période est sensiblement plus animée. Avec pour rampe de lancement un inspiré Patrick Vaz, les hommes de Jean-Luc Gautier se font, d’entrée de jeu, menaçants par Karim M’Bow et Hadley N’Kodia. L’exclusion de Gautier Mouline à la 51e, sanctionné d’un carton rouge direct suite à une trop fougueuse réaction, entraîne une révision des plans tactiques visiteurs, laquelle incite les Langonnais à prendre délibérément la conduite des opérations. S’ensuit un quart de jeu particulièrement délicat pour des Blanquefortais en infériorité numérique.

Berjda (55e), Bahassa (74e, 78e), Lees Melou (76e), obligent Expuesto, le portier visiteur, à de bien difficiles interventions. Faute d’être parvenus à trouver l’ouverture, les Sud-Girondins vont perdre tout le bénéfice de leurs louables efforts quand, à la 82e minute, Karim M’Bow, dans un angle réduit, crucifie Manuel Cresson, le gardien de but du LFC, venu à sa rencontre avec un temps de retard. Malgré leurs ultimes velléités, les Langonnais ne reviendront plus au score. Les Blanquefortais, solides et solidaires, préservent jusqu’au bout leur avantage pour inscrire un bienvenu premier succès.

Bernard Mugica