• Post author:
  • Post published:18 mars 2011
  • Post category:Les News

Les 8èmes de finale de la Coupe Gambardella sont au programme de ce week-end. Après l’élimination des Girondins de Bordeaux aux tirs au but lors des 16èmes de finale, les joueurs de l’Entente Sportive Blanquefortaise se frotteront au haut niveau du football français, ce dimanche 20 mars, à 15h, en accueillant l’AS Monaco. Christophe Fernandez, entraîneur Blanquefortais, évoque avec nous cette rencontre.

Ces 8èmes de finale sont une première pour les “vert et blanc” , petit poucet de cette prestigieuse compétition. 7ème du championnat de Promotion d’Honneur, le groupe de Christophe Fernandez renouvellera t-il son exploit des 16èmes ? C’est avec une joie palpable que l’entraîneur Blanquefortais nous confie :

“C’est un sacré match qui nous attend ! Ce n’est vraiment que du bonheur, comme une grande bouffée d’oxygène ! Tout ce qui arrive aujourd’hui est le fruit de nombreuses années de travail sutout au niveau de la formation. Ce match me fait d’autant plus plaisir qu’il arrive lors de la dernière saison de notre Présidente Mme Delluc, qui a fait du très bon travail avec de petits moyens, et que nous remercions sincèrement.”

Une rencontre historique

“Monaco est un club prestigieux, avec un gros passé et un gros présent. Aujourd’hui nous avons une page à écrire sur le livre de notre petit club. Nous avons certainement moins d’1% de chance de créer l’exploit, mais nous sommes très fièrs de nous mesurer à une équipe telle que celle-ci”.

Les “vert et blanc” détendus

“Mon groupe ne se connaissait pas avant cette saison. Nous avons essayé de faire le mieux possible, et je crois que l’on est dans le bon wagon. A quelques jours de la rencontre, les joueurs sont décontractés. Pour nous le but est de vraiment prendre du plaisir lors de cette rencontre”.

“Mon effectif sera quasiment complet. Il y a un vrai dynamisme, avec de vrais joueurs. Sur le terrain je vais irriguer les sources, en les faisant jouer au bon moment. Je compte également sur la présence, très importante, de nos supporters. J’ai confiance en mon groupe où il règne un très bon état d’esprit. Je leur dis souvent que “pour aimer un club, il faut le respecter”, et je pense vraiment que c’est le cas !”

Coup d’envoi à 15h, au stade Pierre Delhomme, à Blanquefort.