Foot33 – Ça c’est passé ce week-end pour… BLANQUEFORT


Les Blanquefortais qui avaient l’occasion de prendre la tête du classement de DH alors que Villenave et Trélissac s’expliquaient sont passés à côté de leur sujet en s’inclinant à domicile devant Prigonrieux qui cherche à s’extraire de la fin de tableau. (Par F.C.)

Jean-Luc Gautier attend une réaction de son équipe
C’est la contre-performance du week-end… En s’inclinant sur leur pelouse devant Prigonrieux (1-3) qui lutte pour sortir de la zone rouge et qui n’avait enregistré qu’une seule victoire jusqu’ici, les Blanquefortais ont laissé passer l’occasion de s’installer dans le fauteuil de leader de la DH tandis que Villenave venait à bout de Trélissac. « C’est incompréhensible, une véritable faillite collective et individuelle » lâche Jean-Luc Gautier qui n’a toujours pas digéré « cette très mauvaise surprise » qui a vu son équipe, meilleure défense du championnat, encaisser trois buts face aux promus Prigontins (par Dupont, Lassidji et Dalla Verde). Et l’entraîneur de Blanquefort de regretter : «on prend un deuxième but alors que le ballon frappe la transversale et retombe, le juge de touche considère qu’il y a but alors que l’arbitre n’avait rien vu et en deuxième période, on a un penalty qui n’est pas sifflé». Sans vouloir se chercher des excuses, l’intéressé évoque également «une pelouse non tondue qui avait une hauteur inhabituelle» (qui a été tondue depuis). «On s’est sans doute aussi mis trop de pression par rapport à l’idée de prendre la première place».

La nécessité de rebondir à Trélissac

Menés 2-0 à la pause alors que leurs adversaires jouaient pourtant à 10 depuis le premier quart d’heure, les Blanquefortais ont réduit le score par Antoine Blanc dès la reprise et ont poussé pour égaliser. Sans y parvenir. Blanquefort fait preuve d’un manque de réalisme récurrent depuis le début de la saison. «Il y avait toujours un pied, une tête, une poitrine et même un poteau» souligne Jean-Luc Gautier qui avoue «être désabusé» par le comportement de son groupe qui a, en outre, perdu son gardien Jérémy Expuesto expulsé à la 75e (qui a alors été remplacé par Antoine Blanc). Pringonrieux a inscrit son troisième but dans le temps additionnel. Les Blanquefortais doivent maintenant se concentrer sur leur prochain match qui les emmènera… à Trélissac (2e). «Nous ne partirons pas battus et on va voir si nous savons nous relever et être compétitifs» annonce Jean-Luc Gautier qui espère la rentrée de Mathias Gregori absent depuis deux mois en raison d’une déchirure aux adducteurs et qui devra choisir entre Benjamin Roux et David Garcia pour suppléer l’absence d’Expuesto suspendu. Blanquefort doit donc oublier son non-match contre Prigonrieux et rebondir au plus vite.
F.C.