A trois jours du 8e de finale, nous avons recueilli les impressions de Nicolas Bach, l’entraîneur du Rodez Aveyron Football depuis l’été 2013.

Nicolas_Bach

Que pensez-vous du parcours réalisé par votre équipe en Coupe de France ?
Nous sommes entrés en lice en 32e de finale et avons eu à nous déplacer à chaque fois.
D’abord à Portet, face à une équipe évoluant en DH, avec une victoire 6 – 2.
Puis lors du derby face à Albi, qui évolue en Division 1 comme nous. Nous nous sommes qualifiés pour ces 8e de finale en l’emportant 1 – 0.
Pour nous la Coupe de France est importante chaque saison, nous souhaitons la jouer à fond. L’objectif est de vivre une aventure humaine, de se faire plaisir car la Coupe de France permet de connaître des moments riches et intenses en émotion.

Quel est votre avis sur le tirage au sort avec ce déplacement à Blanquefort ?
J’ai vu jouer cette équipe blanquefortaise contre le Téfécé en 64e de finale.
Il s’agit d’une très bonne équipe : leur jeu et leur état d’esprit sont de qualité. Nous prenons ce match avec beaucoup de sérieux.
D’autant plus qu’il est programmé entre deux matchs de championnat très important pour le maintien.

Quel type de match attendez-vous ?
J’espère que ce sera un match ouvert, avec des occasions !
Comme tout match de Coupe, j’imagine qu’il y aura du rythme et de l’engagement.
En tout cas, je ne m’attends pas à un match facile.

Comment prépare-t-on une rencontre comme celle-ci ?
Même si nous assumons notre statut de favori, nous nous préparons avec beaucoup de sérieux et de concentration, exactement comme s’il s’agissait d’un match de Division 1.


Suivez la série sur la Semaine Spéciale Foot Féminin

lundi 9 février → Liliane Delluc, Présidente ESB

mardi 10 février → Stéphane Renon, entraîneur ESB

mercredi 11 février → Julien Garry, Responsable École de Football Féminine ESB

vendredi 13 février → Sarah Cambot, Capitaine ESB

samedi 14 février → Dominique Broustau, Vice-Président délégué à la Section Féminine