Le 3 mars dernier, nos U17 Féminines ont réalisé une sensibilisation à l’arbitrage au Club-House, avec en point d’orgue le match du 7 mars contre le Stade Bordelais, arbitré par les joueuses elles-mêmes.
Retour sur cette initiative avec Yves Le Meur, un des éducateurs de cette équipe.

IMG_5617

Pourquoi cette initiation a-t-elle eu lieu ?
Julia (ndlr : Arpizou, l’autre éducatrice de l’équipe) et moi-même voulions que les filles participent à la vie du club notamment en fin d’année dans le cadre du tournoi du 14 mai.
Cette participation doit se faire via l’arbitrage des U11. L’objectif avait été annoncé aux parents et aux joueuses dès la réunion de début de saison.
Cette initiation devait donc avoir lieu mais a été précipitée suite à une proposition de test d’arbitrage de matchs U17F par des joueuses ; annonce effectuée lors d’une réunion du comité de féminisation.
Le Stade Bordelais (représenté par Natacha Berton) et l’ESB (représentée par Julien Garry) ont proposé de réaliser ce test lors de notre rencontre du 7 mars.

Quels étaient les objectifs ?
Avant tout, les jeunes qui pratiquent le Football sont plus intéressés par le jeu et le ballon. L’arbitrage reste avant tout un rôle destiné aux autres, aux adultes.
Nos joueuses n’échappent pas à la règle que ce soit pour les plus expérimentées dans la discipline ou pour nos débutantes.
Aussi pour ne pas les mettre en difficulté le 7 mars, il fallait leur donner les moyens d’appréhender ce rôle important et ainsi de s’assurer d’avoir des volontaires pour notre tournoi.
Un autre objectif est d’emmener nos joueuses vers une meilleure connaissance du Football et ainsi faire d’elles des footballeuses et non des “footeux de base”.

Comment cela s’est déroulé concrètement ?
Lors des quatre semaines précédant l’initiation, nous avons proposé un quizz sur le groupe Facebook de la catégorie. Ces “questions du jour” devaient balayer quelques situations de match et faire réfléchir sur les règles sous-jacentes, ainsi que montrer l’intérêt de les connaître pour mieux les réutiliser en match.
Ensuite, la semaine du match, nous avons consacré l’entrainement du mercredi à cette initiation.
Thomas Coignac (jeune arbitre du club), nous a proposé une présentation des dix-sept lois du jeu au travers d’un PowerPoint qu’il a animé en questionnant les filles.
En partant de ce qui est nécessaire pour jouer au Football, Thomas a abordé les premières règles générales, avant d’attaquer celles plus concrètes au regard du jeu, amenant ainsi nos filles à poser des questions sur les problématiques qu’elles rencontrent.
La dernière partie de la présentation a été orientée vers le rôle de l’arbitre en lui-même, sur la difficulté de prendre une décision, la bonne décision.
Thomas leur a ainsi donné sa vision de l’arbitrage et délivré quelques astuces afin de lever leurs inquiétudes sur leur participation à l’arbitrage le samedi.

Quel bilan tires-tu de cette initiation ?
Cette première phase a permis à nos joueuses d’augmenter leur compréhension des règles de notre jeu préféré ; certaines astuces sous-jacentes au règlement ont d’ailleurs été utilisées en match avec succès (comme le but sur engagement).
Certes, il existe toujours une appréhension pour la plupart quant à arbitrer un match ; appréhension certainement due aux images que l’on peut voir dans les matchs à la télé ou aux bords des terrains mais Thomas a montré qu’avant tout l’arbitrage est une question de feeling, d’observation, de plaisir du jeu.
Comme prévu le samedi, une de nos joueuses a arbitré la rencontre sur sa totalité sans qu’à aucun moment son arbitrage n’ai été remis en question .
L’expérience a été jugée intéressante par les joueuses puisqu’une nouvelle initiation sera organisée avant le 14 mai.
Celle-ci sera plus axée terrain afin de leur permettre de savoir où se placer en fonction des situations de jeu, de se faire entendre et ainsi de tenir pleinement ce rôle majeur.

D’autres photos de cette initiative