img_4490

Nouveau venu au club, Cédric Tayot est responsable de la catégorie U13 et éducateur des U13-1. Rencontre.

Bonjour Cédric, pourrais-tu te présenter à ceux qui ne te connaissent pas encore ?

Je m’appelle Cédric Tayot, je suis originaire de Beauvais dans l’Oise. Je suis marié et père de deux garçons.

En tant que joueur, j’étais gardien de but sur Beauvais, évoluant en DH. J’ai aussi participé au championnat de France militaire et au championnat de France inter-entreprises.

J’ai été éducateur des U6 aux U11 à l’AS Beauvais-Oise où j’ai passé et obtenu le CFF1 et le CFF2 ainsi qu’un module de gardien de but, puis nous avons déménagé en Gironde à l’été 2015. Je suis arrivé à l’ESB cet été, où je suis responsable des U13, éducateur des U13-1 et entraîneur des gardiens U11/U13.

J’ai également fait 5 ans dans l’armée, ce qui m’a aidé dans la gestion des relations humaines.

En quoi consiste ton rôle de responsable de catégorie ?

L’idée première est de faire progresser les enfants, tant sur le plan du football qu’au niveau mental.
J’élabore les séances d’entraînements, je discute avec les autres éducateurs de la catégorie sur les choix des joueurs.
Je suis attentivement la progression et la régularité des joueurs lors des entraînements et des matchs.

Enfin, je fais l’intermédiaire avec les parents de la catégorie.

Comment fonctionnez-vous au sein de la catégorie U13 ?

Nous avons 49 licenciés pour 4 équipes et 2 séances d’entraînements hebdomadaires.

Le mercredi, nous travaillons sous forme d’ateliers : chaque éducateur encadre un atelier, et tous les enfants y participent par groupe. Cela permet à tous les joueurs de voir les éducateurs et inversement.

Le vendredi en revanche, chaque éducateur reste avec l’équipe qu’il encadre le week-end, afin de préparer le match.

Nous sommes en contacts réguliers entre éducateurs des U13.

Quel est le travail proposé pour cette tranche d’âge ?

Nous proposons beaucoup de jeux tactiques et d’exercices techniques.

Le but est de préparer les joueurs au passage au foot à 11 dès les U14.

Nous travaillons également sur l’état d’esprit que les joueurs doivent afficher.

Cédric, le dernier mot te reviens…

Je voudrais remercier le club pour son accueil, d’autant plus que ce n’est pas forcément le cas partout dans cette région.

J’apprécie l’état d’esprit qui règne à l’ESB !

Merci également aux parents de la catégorie qui suivent leurs enfants, et aux éducateurs des U13 bien entendu.

 

Merci Cédric !