Le premier match officiel de la saison se joue demain, avec le deuxième tour de Coupe de France face à l’Union Saint-Bruno. Comment abordes-tu cette rencontre ?
Avec humilité, sérieux et du respect pour notre adversaire Saint-Bruno.

Comment s’est déroulée la préparation et quel bilan en fais-tu ?
Nous avons eu sept semaines de préparation avec beaucoup d’investissement et un bon état d’esprit de la part du groupe dans la difficulté.
Je dirais que le bilan est mitigé.

Peux-tu nous faire un point sur l’effectif ?
Nous avons un effectif jeune et réceptif qui ne demande qu’à apprendre au contact de nos cadres.

Concernant les recrues, la plupart arrivent de niveau plus bas donc le début fut compliqué pour eux : nouvelle préparation qui est dure, nouveau message, exigence du coach dans la rigueur du comportement.
Je dirais qu’au fil des semaines, nous avons constaté beaucoup d’amélioration de leur part, ce qui est satisfaisant.

Le staff a connu quelques changements. Peux-tu nous en parler ?
Oui, Philippe Zortea et Denis Gouzou ont arrêté, ce qui constitue deux grosses pertes pour moi en tant qu’entraîneur.
On ne raye pas sept à huit années de travail en commun avec une montée en R1 et des relations privilégiées d’un coup de baguette magique.
Donc il à fallu reconstruire un staff.
Avec Walid Taleb, adjoint et Christophe Robitaille, en charge des statistiques, qui continuent l’aventure à mes côtés.
L’intégration de Malik Chekaïk, qui après sept saisons en tant que joueur vient travailler avec moi comme adjoint.
Et l’arrivée de Matthieu Mongis, ancien gardien de but au FC Libourne où nous nous sommes appréciés, qui à ma demande est venu sur le poste d’entraîneur des gardiens de but.
En conclusion il me manque un élément, mais je suis très fier de mon staff et de son investissement.

Quels sont les objectifs de la saison ?
La progression de ces jeunes qui sont venus nous rejoindre et envisager les meilleurs résultats possible car nous sommes des compétiteurs.

Un dernier mot ?
Oui, une grosse pensée à Liliane Delluc et Kiki Grenier (ami d’enfance mes débuts à l’US Bouscat) qui nous ont quittés dernièrement.
Merci à l’ensemble du club pour la confiance qu’il me témoigne depuis huit saisons et à l’aube de la neuvième.
Prenez bien soins de vous joueurs, éducateurs, dirigeants, spectateurs.
Bonne saison à l’ES Blanquefort !